Pourquoi motoriser ses portails ?

By Au coeur des produits

Aujourd’hui, la préoccupation des ménages tourne autour du confort et de la sécurité. Autrement dit, on est continuellement à l’affût de nouveaux dispositifs et d’équipements de pointe pour améliorer le quotidien d’un côté, et pour avoir une vie sereine dans l’autre côté. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle les usagers pensent de plus en plus à motoriser leurs portails.

Comprendre la motorisation de portail

Le fait est que, la motorisation va consolider la commodité du portail dans le sens où il n’y aura plus besoin de l’ouvrir ou de le fermer à la main. Concrètement, un système motorisé va permettre au portail d’opérer de façon automatique. En théorie, le moteur qu’on encastre ou qu’on enterre est relié au raccord électrique du bâtiment. Pour pouvoir gérer les mouvements, celui-ci reçoit une commande déclenchée par un interrupteur ou une télécommande. Il s’agit là d’une généralité sur les portails électriques, mais il faut mettre en exergue le fait que la motorisation varie d’un modèle de portail à une autre.

Les différents types de moteur

Les battants, notamment ceux qui sont constitués de deux vantaux utilisent une motorisation à bras articulés ou à vérins. En fait, les bras sont de part et d’autre des vantaux. Dans ce genre de cas, on a deux blocs de moteurs encastrés l’un comme l’autre dans les deux piliers sur lesquels chaque vantail est fixé. Quand la commande sera enclenchée, le moteur va assurer la position ouverte ou fermée des vantaux. Le principe est le même pour les moteurs à vérins. Seulement, les vérins sont plus discrets par rapport aux bras et ils ont l’avantage de supporter un poids de portails plus conséquents. Nous conseillons donc ce type de motorisation à ceux disposent d’un portail classique en fer forgé qui est généralement lourd.

L’autre modèle de motorisation est adapté aux portails coulissants, ceux qui ont un dégagement en horizontale et sont équipés de vantail simple. En principe, ceux-ci utilisent une crémaillère et des rails pour acheminer le portail. Quant à ce modèle, le moteur est enterré, car il faut qu’il soit axé sur les rails au sol pour assurer les mouvements de verrouillage ou de fermeture.

Toutefois, il n’y a pas lieu de s’inquiéter si vous connaissez des coupures de courant occasionnelles dans votre secteur, car, en plus de la télécommande de portail, le kit de motorisation est muni d’une batterie de secours.

Une réflexion au sujet de « Pourquoi motoriser ses portails ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *