Archives pour la catégorie Actualités Electricités

5 étapes pour changer votre interrupteur.

By Actualités Electricités

 

Une installation électrique peut plus ou moins se dégrader avec le temps dans votre maison ou appartement. Un interrupteur ou une prise de courant peuvent être endommagés avec un meuble par exemple. Pour sécuriser votre installation électrique il est indispensable de remplacer un interrupteur, cela se fait en 5 étapes:

  1. Sécuriser votre dépannage

    Pour remplacer un interrupteur Legrand  il est important de travailler en sécurité et pour cela le mieux à faire est de travailler hors tension. Vous devez vous approcher du tableau électrique qui se trouve généralement à l’entrée ou dans le garage et repérer le disjoncteur de branchement plus souvent appelé disjoncteur général afin de couper tous les circuits électrique de votre habitation. si cela n’est pas possible et que vous ne pouvez pas vous priver d’électricité pendant trente minutes vous devez repérer le disjoncteur hager  qui protège le circuit électrique d’éclairage lié à votre interrupteur et le condamné avec un cadenas pour éviter qu’une tiers personne relève le disjoncteur.

  2. Démonter l’interrupteur en place

    Une fois que le courant électrique est coupé sur la ligne où l’intervention se fait vous pouvez préparer votre outillage pour remplacer un interrupteur il suffit d’un tournevis plat et d’une pince à dénuder. Il est préférable d’avoir des outils isolés pour travailler en toute sécurité. Le début de votre dépannage commence simplement par retirer la plaque de finition Legrand pour accéder au support de fixation sur lequel le mécanisme est fixé. Derrière la plaque de finition deux vis vont apparaître, vous devez utiliser le tournevis pour rompre la fixation entre le support mural et la boîte d’encastrement. Une fois dévissé l’interrupteur électrique peut être tiré pour voir apparaître les fils rigides cuivre en section 1.5 mm² ou 2.5 mm² de couleur bleu et marron si votre installation est aux normes.

  3. Effectuer une VAT

    Une grande partie du travail est effectuée dès que vous avez les fils électrique rigides aparant. Cette étape est indispensable pour travailler en toute sécurité et vous assurez que le courant de votre maison est coupé. La VAT ou vérification d’absence de tension peut se faire avec deux appareils de mesures, un simple tournevis testeur ou un vérificateur d’absence de tension à tester avant et après chaque utilisation. Vous devez placer les pointes de touches sur les parties métalliques de l’interrupteur et vous assurez qu’il n’y a aucune tension sur le circuit électrique.

  4. Installer le nouvel interrupteur

    La vérification d’absence de tension est positive, vous pouvez remplacer votre interrupteur en toute sécurité. Le fil électrique doit être retiré de l’interrupteur soit en dévissant soit en dé-clipsant simplement comme la plupart des nouveaux mécanismes le proposent. Une fois l’ancien interrupteur décâblé vous pouvez procéder au câblage inverse avec le nouvel interrupteur hager le fil électrique bleu correspond au neutre pour l’installation électrique. Le câblage terminé, l’interrupteur peut être de nouveau fixé à votre boîte d’encastrement avec ses deux vis, et la plaque de finition peut être positionnée pour terminer votre installation électrique.

  5. Mise sous tension

    Le dépannage de l’interrupteur électrique est réellement terminé si votre circuit d’éclairage fonctionne normalement. Il est donc indispensable de relever le disjoncteur principal ou le disjoncteur 16A qui protège vos circuits électrique d’éclairage dans votre maison pour aller tester le fonctionnement de votre interrupteur mural.

Les 3 raisons de passer à l’électricité sans fil

By Actualités Electricités
  1. L’électricité et les fils une longue histoire.

Au début des années 1900 l’électricité est encore une merveille que tout le monde ne peut pas utiliser pour des raisons de moyen économique mais aussi par manque d’infrastructure pouvant transporter l’électricité dans les villages notamment.

Dans cette nouvelle ère ce type d’énergie a d’abord été un vrai luxe par sa rareté puisque très peu de câble électrique était disponible et aussi par son utilisation en général un ou deux point lumineux maximum par habitation.

L’électricité a et suscite encore de nombreuses interrogations puisque au début de son utilisation les fils électriques étaient suspendus à des poteaux et donc difficile de comprendre son fonctionnement pour la population.

Le matériel électrique provoque toujours une certaine phobie pour un grand nombre de personnes notamment à cause de sa capacité mortelle face à l’Homme. Le tableau électrique domestique reste une énigme pour de nombreux français en termes d’utilisation et de dépannage, les équipements de protection individuel vont réduire l’appréhension face à cette énergie incontournable.

 

  1. Une révolution pour faciliter le passage au sans fil.

Au cours des années 2000 l’électricité est totalement rentrée dans les mœurs, la préoccupation principale des fabricants en tous genres est de faciliter et réduire le temps passé dans toutes nos tâches tel que se déplacer avec ubber, faire du shopping en ligne sur tous les sites e-commerce, vos courses alimentaires en ligne avec le drive et vos travaux électriques facilités avec le Céliane sans fil qui vous permet de réaliser une installation d’un va et vient sans fils électriques !

Le prêt-à-poser Legrand est un pack qui existe en finition blanc et titane avec les éléments essentiels pouvant être utilisés immédiatement pour mettre en place un point de commande sans encastrement et sans câblage en fixant directement la commande sans fil avec pile lithium fournie où vous le souhaitez.

Ce nouveau produit fonctionne sans fil et surtout avec tous les types de lampes (LEDs, halogène basse consommation, fluo ou incandescent). La gamme Céliane offre 44 finitions qui offre un large choix de couleur et de matière pouvant s’adapter à tous les goûts.

 

 

  1. Le sans-fil pas uniquement pour commander un point lumineux.

 

La nouveauté du « prêt-à-poser » avec la création de point de commande sans fil s’étend de plus en plus à tout le matériel électrique avec le pack alarme radio anti-intrusion complet gamme Hager sepio ou Delta Dore tyxal+ . Ces éléments sont pré configurés pour faciliter l’installation et l’évolution de votre système. La tendance en ce moment se tourne clairement vers les objets connectés dans l’habitation afin de tout contrôler et mesurer depuis une application mobile avec votre smartphone ou tablette. Aujourd’hui l’électricité n’est plus l’énergie effrayante avec fil et câble et possibilité de se blesser mais plutôt une façon de communiquer, surveiller, agir sur les éléments du quotidien.

 

Les 5 raisons d’adopter le sèche-serviettes coloré !

By Actualités Electricités

Les grandes marques d’appareils de chauffage telles qu’Atlantic ou encore Acova ont récemment déclinées de plus en plus de sèche-serviettes colorés. Nous allons découvrir les avantages que procurent ces appareils pour votre habitation et vous-même.

  1. Il apporte un côté moderne :

En effet, la couleur dans votre salle de bain est à la mode cet hiver. Cet effet coloré est encore nouveau pour les sèche-serviettes, les radiateurs ayant connus des versions colorés plus tôt, il y a quelques années. Ces sèche-serviettes vous permettent de casser le côté traditionnel et simple du sèche-serviettes blanc que nous connaissons tous.

  1. Il peut être un objet de décoration :

Le sèche-serviettes coloré peut vous aider à compléter la décoration de votre logement, et plus particulièrement de votre salle de bain.

Vous pouvez en effet l’associé aux couleurs de votre carrelage, de vos serviettes ou encore même au tapis ou rideau de douche. Il est donc idéal pour les personnes ayant un intérêt pour la décoration.

  1. Il apporte facilement de la gaité à la pièce :

Dans le cas où votre salle de bain est installée, que vous n’avez pas envie de faire des travaux pour changer de couleur de carrelages ou de peinture par exemple, le sèche-serviette coloré est la solution pour vous.

Avec parfois jusqu’à 9 teintes selon le fabricant, vous trouverez très facilement la couleur qui vous convient, et qui redonnera du dynamisme à votre pièce.

6

  1. Il peut être relaxant et connecté:

Sur certains modèles, comme le sèche-serviettes Sensium d’Atlantic, les innovations feront de votre salle de bains un vrai espace de bien-être.

En effet ce sèche-serviette dispose d’un bandeau lumineux à LED à l’arrière de l’appareil. Cela procure une lumière tamisée très relaxante. Enfin, grâce à ses enceintes Cabasse Bluetooth, vous pouvez connecter votre smartphone et diffusez vos musiques préférées pour votre moment de détente.

  1. Il est adaptable :

Les sèche-serviettes colorés peuvent également être adaptables à vos besoins. En effet, vous les trouverez parfois avec un mât, ce qui va vous permettre de pivoter le sèche-serviettes vers la droite ou la gauche selon la disposition de votre salle de bain.

Niveau esthétique, vous pourrez avoir le choix entre des barres rondes pour placer les serviettes ou des palmes plus plates. Certains sèche-serviettes disposent également d’une ouverture latérale afin de glisser vos serviettes plus facilement.

Enfin, vous trouverez sur certains modèles la commande déportée, ce qui permet déplacer la télécommande où vous le souhaitez dans votre pièce.

Les sèche-serviettes colorés ont donc les mêmes avantages, voire parfois plus que les sèche-serviettes traditionnels. Ils apportent un vent de nouveauté dans votre intérieur tout en étant pratiques et adaptable à vos besoins.

Le système domotique pour une économie d’énergie efficace

By Actualités Electricités

 

Chauffage, éclairage… toutes ces fonctionnalités énergivores peuvent être contrôlées sur un seul centre de pilotage, de façon à réduire la consommation énergétique à son niveau minimum. Avec des commandes automatisées, la facture est allégée et le confort est optimisé. Comment ça marche exactement ?

La programmation et l’automatisation au service de l’économie d’énergie

Grâce à l’installation d’un système domotique, il est possible de réaliser chaque jour une économie d’énergie importante. Comment ? C’est facile, les appareils de la maison sont connectés à une centrale et leur fonctionnement peut être commandé en temps réel et avec précision comme le système de chauffage, la fermeture des volets, l’activation de l’alarme…

Sur ce, il y a un large choix d’alarme maison sur cette page. Pour faire simple, imaginez un système d’éclairage qui s’éteint automatiquement dès que l’on quitte la maison ou à distance grâce au smartphone. Finis les éclairages laissés allumés à longueur de la journée. Mais aussi, ce dispositif intelligent a la capacité d’automatiser l’ouverture des stores ou des fenêtres en fonction de l’ensoleillement. Cela permet de profiter de l’éclairage naturel le maximum possible et d’éviter ainsi le gaspillage d’énergie. Grâce à la domotique, l’occupant peut même programmer l’allumage et l’extinction des ampoules lors de son passage d’une pièce à une autre. Même chose pour le système de chauffage, il n’est plus utile de chauffer la maison à la température habituelle lorsqu’on est absent.

En effet, avec la domotique, les occupants ont la possibilité de paramétrer d’une manière ponctuelle et régulière le fonctionnement du chauffage. Ils peuvent donc ajuster la température des radiateurs selon leur mode de vie au quotidien. Mais aussi, le chauffage de chaque pièce peut être rationalisé selon les envies. Avec tous ces pilotages, l’occupant est certain de faire baisser entre 6 à 10% ses dépenses énergétiques. Sur la durée, ces gestes responsables peuvent donc permettre de diminuer significativement les factures d’énergie.

sans-titre

 

Joindre l’utile à l’agréable avec un système domotique

L’avantage du système domotique ne se limite pas au volet « énergie ». Il allie également « confort et praticité ». Effectivement, l’usager peut en un seul geste activer simultanément plusieurs fonctionnalités de la maison comme l’arrosage du jardin, la fermeture des fenêtres, etc. Grâce à un écran tactile ou à une télécommande, l’automatisation est tout de suite activée, ce qui procure un confort d’utilisation à l’occupant. Mais aussi, ce dispositif intelligent permet un gain de temps. Plus la peine de se déplacer pour faire fonctionner les appareils à un instant T. A part cela, il ne faut pas oublier qu’en faisant baisser la consommation d’énergie des foyers, il réduit l’exploitation des ressources fossiles comme le gaz naturel, le pétrole, etc. Ainsi, il participe indirectement à la conservation des ressources naturelles. Par ailleurs, de nombreux spécialistes soutiennent que le dispositif domotique diminue l’émission de gaz à effet de serre des bâtiments. Bref, c’est une utilisation « écologique » des outils technologiques modernes.

sans-titre2

Les Français et les cambriolages pendant les vacances

By Actualités Electricités
cambriolage

 

1

 

 

 

 

Lorsque les Français partent en vacances, il existe toujours un risque que les cambrioleurs profitent de leur absence pour effectuer quelques larcins mal intentionnés. Mais les Français y prêtent-ils attention et si oui jusqu’à quel point ?

Les Français ont conscience des risques… mais ne veulent pas les affronter ?

7

 

Premièrement, est-ce que les Français craignent réellement d’être cambriolés pendant leur absence estivale ? Les deux tiers des interrogés pensent que oui, avec une proportion un peu plus haute pour les personnes habitant en maison (71%) et dans les villes de plus de 10 000 habitants (70%). Par contre, cette peur est moins fréquente chez ceux qui habitent en appartement ou dans les villes de moins de 10 000 habitants puisqu’ils sont moins de 50% à avoir cette peur (46% pour les uns, 49% pour les autres).

Une peur qui s’explique en partie par le fait qu’ils considèrent leur logement comme facilement violable par les cambrioleurs. En effet, 59% des sondés sont de cet avis. Et pourtant, ils ne sont pas beaucoup à agir en conséquence. En effet ils ne sont qu’un tiers parmi le panel à être équipés pour empêcher ce genre d’intrusions. Dans cette proportion, ils sont 13% à disposer d’une alarme et 8% d’une caméra, les 13% restant ayant d’autres dispositifs. Mais surtout, plus de la moitié des sondés ne veulent tout simplement pas installer le moindre dispositif, car ils considèrent cet investissement au choix trop coûteux (26%), ou inutile (22%).

 

Les réseaux sociaux jouent-ils un rôle dans les cambriolages ?5

Comment agissent-ils alors pour limiter ces risques ?

Dans l’ensemble, ils préfèrent alerter leurs voisins de leur départ en vacances afin de garder une certaine forme de surveillance. 43% ont ce réflexe, les autres préférant au choix laisser la lumière allumée (17%) ou les volets (9%). Il reste cependant 19% du lot qui ne font strictement rien à ce sujet.

4

Le comportement reste aussi paradoxal quant à l’utilisation et à la considération des réseaux sociaux. En effet, ils sont près de la moitié à parler de leur départ en vacances dessus avec une plus grande proportion pour les femmes (57%) mais plus réduite pour les hommes (35%). Aussi, ils sont une très grande majorité à poster des photos de leurs vacances sur ces supports (81%)… alors qu’ils sont 93% à estimer que les cambrioleurs utilisent les réseaux sociaux pour mieux organiser leurs opérations ! Peut-être faut-il réfléchir à un changement de mentalité si la peur du cambriolage est encore
répandue.

 

Enquête réalisée par http://budget-maison.com en Mai / Juin 2016 sur un panel de 2753 français. Résultats obtenus par internet (Google Form) et par téléphone (Centre de Phoning Com Web).

 

Installation électrique : comment prévenir les accidents domestiques ?

By Actualités Electricités

Très utile, mais tellement dangereuse, l’électricité est un danger permanent pour les utilisateurs. La plupart des accidents domestiques et incendies sont dus aux mauvaises installations électriques. Vigilance et précautions sont les mots d’ordre pour éviter le pire face aux dangers de l’électricité.

Mieux prévenir les accidents domestiques avec l’aide d’un professionnel

Un incendie sur 4 est dû à une mauvaise installation électrique. Vétusté de l’installation, mauvais entretien, non-conformité des accessoires installés ou encore surexploitation : ce sont autant de raisons qui peuvent causer des accidents domestiques graves, notamment l’incendie. Mais, avoir une installation électrique réalisée dans les règles de l’art ne suffit pas pour éviter les accidents. Bon nombre de précautions sont à respecter, car les accidents peuvent venir aussi des occupants mêmes de la maison. Parmi ces précautions, pour protéger ses proches et ses biens, on peut par exemple faire appel à des professionnels de télésurveillance pour éviter les risques de catastrophe et/ou alerter lors d’un début d’incendie. L’entreprise telsud.com est l’une de ces sociétés spécialisées dans la télésurveillance qui veille en permanence pour prévenir tout incident pouvant générer de graves conséquences.

Quels sont les dangers d’une mauvaise installation électrique ?

Outre l’incendie qui peut être provoqué par un court-circuit, une mauvaise installation électrique peut provoquer aussi une électrisation ou une électrocution. La première c’est le passage du courant électrique à travers notre corps. Elle ne tue pas, mais peut entraîner de sérieuses conséquences comme les brûlures (électrothermiques, indirectes ou par contact). L’électrisation provoque également des contractions musculaires involontaires. C’est un incident moins grave, mais qui peut traumatiser la victime. Quant à l’électrocution, c’est une intense électrisation qui peut entraîner directement le décès de la victime. L’électrocution peut provoquer de lourds dommages : brûlures graves, fibrillation, destruction des cellules, tétanie et autres traumatismes critiques.

Construire des nouvelles centrales nucléaires : indispensable ?

By Actualités Electricités

Les centrales nucléaires sont des sites industriels où est produite l’électricité. Les réacteurs nucléaires fonctionnent comme des chaudières pour produire de la chaleur. Celle-ci produit de la vapeur d’eau, qui entraîne ensuite une rotation entre une turbine et un alternateur, ce qui produit enfin de l’électricité.

Captudqzdqzdre

La situation des centrales nucléaires aujourd’hui.

Dès 1950, les premières centrales nucléaires sont construites. En France, à ce jour, nous avons sur notre territoire 19 centrales nucléaires en fonctionnement.
La puissance des réacteurs varie actuellement de 900 MégaWatt (permet l’alimentation d’environ 500 000 foyers), à 1300 ou encore à 1450 MégaWatt. Un réacteur de 1600 Méga Watt est en construction à Flamanville.
EDF a standardisé leur système de fonctionnement afin de les maîtriser parfaitement.
L’ASN, l’autorité de sécurité nucléaire, procède à des vérifications plusieurs fois par an des centrales nucléaires. C’est également elle qui donne l’autorisation à EDF de continuer à faire fonctionner les centrales tous les 10 ans.
La France se classe deuxième en terme de puissance de l’électro-nucléaire, derrière les Etats-Unis.

qdzqzdqzd

L’avenir des centrales nucléaires en France.

Le gouvernement devrait, selon ses engagements, réduire de 75% à 50% la part du nucléaire dans la production d’électricité en France.
En effet, certaines centrales nucléaires sont construites depuis longtemps, et deviennent selon Greenpeace dangereuses ou du moins pas assez sécurisées. Ils demandent donc la fermeture de ces centrales.
Le groupe EDF, qui gère les centrales nucléaires, prévoit quant à lui uniquement des travaux pour améliorer la robustesse des réacteurs face aux évènements climatiques comme un séisme ou une inondation, mais pas de fermetures. Il souhaite également grâce à ces travaux augmenter la durée de vie des centrales nucléaires de 30 ans à plus de 40 ans.
Le PDG d’EDF estime également que les centrales qui doivent fermer devront être remplacées par des centrales à de nouveaux réacteurs afin de continuer à répondre au besoin en électricité de leurs clients.

En conclusion, vous voyons donc que le nombre de centrales nucléaires en France pourrait être réduit, mais que sans solution de remplacement pour le moment, il faut en sauvegarder.
D’où l’idée du PDG d’EDF de les rénover avec des travaux pouvant allonger leur durée de vie à 40 ans environ.

En hiver peut-on me couper l’électricité ?

By Actualités Electricités

En hiver peut-on me couper l’électricité ?

Selon une étude de 60 millions de consommateurs du mois d’Octobre 2013, un Français sur cinq peine à payer sa facture d’eau, de gaz et d’électricité. Avec la crainte d’être coupé.
Selon les derniers chiffres du médiateur national de l’énergie, environ 580 000 foyers ont ainsi été privés d’électricité ou de gaz pour impayés en 2012.
Attention, avant la coupure, certains délais doivent être respectés par le fournisseur, et des recours sont possibles, notamment pour les plus démunis.

Les délais en place…

Toute facture énergétique doit être payée dans les 14 jours suivant son émission, où à la date limite de paiement. Si ce n’est pas le cas, le fournisseur d’électricité (EDF, Veolia,.) envoie un premier courrier permettant au client d’avoir un délai supplémentaire de 15 jours pour régler la facture sous peine de voir le courant suspendu.
Pour les personnes en situation précaire, ce premier délai est allongé de 15 à 30 jours pour les bénéficiaires d’un tarif social appelé aussi tarif de première nécessité

Au terme de ces délais variables selon la situation du consommateur (soit 30 à 45 jours après la date d’émission de la facture), le fournisseur d’énergie peut procéder à la réduction de capacité électrique ou à la coupure s’il en a informé le client 20 jours à l’avance dans un second courrier en indiquant qu’il peut saisir les services sociaux notamment pour obtenir une aide auprès du fonds de solidarité pour le logement (FSL).

Le dépôt d’un dossier auprès du FSL bloque la procédure “impayée” et donc la coupure de courant par l’ERDF.
Cependant, si aucune décision n’est prise pendant 2 mois , le fournisseur peut procéder à la coupure ou à la réduction d’électricité à condition que le client soit informé par courrier 20 jours avant.

La trêve hivernale…

Depuis Avril 2013, la loi Brottes consacre aux personnes un “ droit minimal à l’énergie” en instaurant une trêve hivernale énergétique. Elle est semblable à celle des expulsions locatives sur une période allant du 1er Novembre au 15 Mars où l’on interdit donc les coupures d’électricité. Néanmoins, il est possible que le fournisseur mette en place une réduction de puissance par rapport à votre abonnement tarif bleu de départ. Seuls les bénéficiaires du tarif de première nécessité font exceptions pour cette mesure.

image01

Vos droits durant cette trêve…

Un client ERDF qui ne paye pas ses factures durant la période de trêve hivernale ne peut pas être privé d’électricité. Cette période de protection est un moyen d’assurer un droit à l’accès de votre matériel électrique domestique.
Toutefois le fournisseur d’énergie a la possibilité de réduire la puissance fournie au foyer mais dans certaines limites puisqu’on ne peut pas descendre en dessous de 3kW/heure, qui permet de faire fonctionner un réfrigérateur, un radiateur électrique pas cher et une lumière halogène ou fluocompacte.
Le client reste redevable de sa consommation d’électricité pendant cette période de trêve, ses dettes ne sont donc pas annulées et s’accumuleront.

La santé et la précarité énergétique…

Sont en situation de précarité énergétique les personnes confrontées à des factures d’énergies trop importante pour leur budget et qui peuvent se trouver en situation d’impayé, de coupure d’électricité ou qui n’atteignent pas une température de confort en hiver.
Une étude de la fondation Abbé-Pierre indique clairement que les personnes qui ont du mal à se chauffer souffrent plus fréquemment de problèmes de santé chroniques et sont plus sensibles aux pathologies hivernales.

image02
En moyenne, la consommation d’électricité dans le domaine résidentiel et tertiaire en France s’élève à 303 TW/heure sur une année. La facture est salée pour les consommateurs qui n’arrivent pas toujours à régulariser leur situation. La loi Brottes de 2013 permet quand même d’assurer une utilisation de l’électricité sur la période d’hiver pour tous les clients ERDF.