Archives de l’auteur : kelelek

En hiver peut-on me couper l’électricité ?

By Actualités Electricités

En hiver peut-on me couper l’électricité ?

Selon une étude de 60 millions de consommateurs du mois d’Octobre 2013, un Français sur cinq peine à payer sa facture d’eau, de gaz et d’électricité. Avec la crainte d’être coupé.
Selon les derniers chiffres du médiateur national de l’énergie, environ 580 000 foyers ont ainsi été privés d’électricité ou de gaz pour impayés en 2012.
Attention, avant la coupure, certains délais doivent être respectés par le fournisseur, et des recours sont possibles, notamment pour les plus démunis.

Les délais en place…

Toute facture énergétique doit être payée dans les 14 jours suivant son émission, où à la date limite de paiement. Si ce n’est pas le cas, le fournisseur d’électricité (EDF, Veolia,.) envoie un premier courrier permettant au client d’avoir un délai supplémentaire de 15 jours pour régler la facture sous peine de voir le courant suspendu.
Pour les personnes en situation précaire, ce premier délai est allongé de 15 à 30 jours pour les bénéficiaires d’un tarif social appelé aussi tarif de première nécessité

Au terme de ces délais variables selon la situation du consommateur (soit 30 à 45 jours après la date d’émission de la facture), le fournisseur d’énergie peut procéder à la réduction de capacité électrique ou à la coupure s’il en a informé le client 20 jours à l’avance dans un second courrier en indiquant qu’il peut saisir les services sociaux notamment pour obtenir une aide auprès du fonds de solidarité pour le logement (FSL).

Le dépôt d’un dossier auprès du FSL bloque la procédure “impayée” et donc la coupure de courant par l’ERDF.
Cependant, si aucune décision n’est prise pendant 2 mois , le fournisseur peut procéder à la coupure ou à la réduction d’électricité à condition que le client soit informé par courrier 20 jours avant.

La trêve hivernale…

Depuis Avril 2013, la loi Brottes consacre aux personnes un “ droit minimal à l’énergie” en instaurant une trêve hivernale énergétique. Elle est semblable à celle des expulsions locatives sur une période allant du 1er Novembre au 15 Mars où l’on interdit donc les coupures d’électricité. Néanmoins, il est possible que le fournisseur mette en place une réduction de puissance par rapport à votre abonnement tarif bleu de départ. Seuls les bénéficiaires du tarif de première nécessité font exceptions pour cette mesure.

image01

Vos droits durant cette trêve…

Un client ERDF qui ne paye pas ses factures durant la période de trêve hivernale ne peut pas être privé d’électricité. Cette période de protection est un moyen d’assurer un droit à l’accès de votre matériel électrique domestique.
Toutefois le fournisseur d’énergie a la possibilité de réduire la puissance fournie au foyer mais dans certaines limites puisqu’on ne peut pas descendre en dessous de 3kW/heure, qui permet de faire fonctionner un réfrigérateur, un radiateur électrique pas cher et une lumière halogène ou fluocompacte.
Le client reste redevable de sa consommation d’électricité pendant cette période de trêve, ses dettes ne sont donc pas annulées et s’accumuleront.

La santé et la précarité énergétique…

Sont en situation de précarité énergétique les personnes confrontées à des factures d’énergies trop importante pour leur budget et qui peuvent se trouver en situation d’impayé, de coupure d’électricité ou qui n’atteignent pas une température de confort en hiver.
Une étude de la fondation Abbé-Pierre indique clairement que les personnes qui ont du mal à se chauffer souffrent plus fréquemment de problèmes de santé chroniques et sont plus sensibles aux pathologies hivernales.

image02
En moyenne, la consommation d’électricité dans le domaine résidentiel et tertiaire en France s’élève à 303 TW/heure sur une année. La facture est salée pour les consommateurs qui n’arrivent pas toujours à régulariser leur situation. La loi Brottes de 2013 permet quand même d’assurer une utilisation de l’électricité sur la période d’hiver pour tous les clients ERDF.

Loi sur les détecteurs de fumée, quels changements ?

By Evolution des normes

A partir du 8 mars 2015, il va devenir obligatoire de disposer d’au moins un détecteur de fumée dans un logement d’habitation. Cette obligation est un « arrêté du 5 février 2013 relatif à l’application des articles R. 129-12 à R. 129-15 du code de la construction et de l’habitation », qui a été publié dans le journal officiel le 14 mars 2013.

Pourquoi cette obligation ?

Ces détecteurs de fumée sont obligatoires car on recense chaque année environ 800 morts dus à un incendie dans une habitation. Ces incendies mortels ayant lieu en particulier la nuit, le détecteur aura pour mission de réveiller les personnes avec son signal sonore dès qu’il détectera de la fumée.
Pour les malentendants, il existe des détecteurs de fumée avec vibrations, ou encore faisceaux lumineux lors de la détection de fumée.
image01

Qui est concerné par cet arrêté ?

Cet arrêté concerne les locataires comme les propriétaires.
En effet, si vous êtes propriétaires, vous devez équiper vos logements loués de détecteurs de fumée, comme le détecteur de fumée Delta Dore DOFX KEL071240, ou alors rembourser vos locataires pour cet achat.
Les bailleurs doivent équiper tous leurs appartements en détecteurs de fumée.
Le locataire devra quant à lui assurer l’entretien des appareils ainsi que son remplacement en cas de panne.

Comment installer ces détecteurs de fumée ?

Au moins un détecteur de fumée doit être présent dans chaque logement, même s’il est conseillé d’en poser un à chaque étage.
Celui-ci doit être installé dans un lieu de circulation ou dans un couloir amenant aux chambres. Il doit être en hauteur, loin des murs et de toutes sources de chaleur ou vapeur.
Si les chambres sont équipées d’appareils électriques, il est également conseillé d’en installer un dans chaque pièce.
Les détecteurs peuvent être branchés sur secteur, avec une batterie incorporée ou à piles. Dans ce dernier cas, il doit avoir une autonomie d’au moins un an.
Les détecteurs Hager TG522A KEL075984 ont une autonomie de 10 ans, et les détecteurs de fumée Hager TG520A KEL001379 une autonomie de 5 ans.
Les détecteurs de fumée ne doivent pas être installé dans les parties communes afin d’éviter que les habitants se réfugient dans les parties communes, d’où proviennent la fumée.

image02

Comment prévenir mon assurance de l’installation ?

Une fois l’installation de vos détecteurs faite dans les conditions ci-dessus, il est conseillé d’envoyer une attestation à son assureur.
Voici un exemple d’attestation : « Je soussigné (nom, prénom de l’assuré), détenteur du contrat n° (numéro du contrat de l’assuré) atteste avoir installé un détecteur de fumée normalisé au (adresse de l’assuré) conforme à la norme NF EN 14604. »

Chaque logement devra donc être équiper d’un détecteur avant le 8 mars 2015, et celui-ci devra respecter la norme NF EN 14604, comme ceux que nous proposons.

Kelelek.com diversifie son offre de transporteur

By Nouvelles Kelelek.com

Depuis quelques semaines l’équipe Kelelek a mis en place une nouvelle solution de transport en partenariat avec La poste.
Dans une constante recherche de satisfaire nos clients, nous proposons lors de votre validation de commande le choix de la livraison So Colissimo Mon commerçant.

image01

Comment ça marche ?

Vous suivez le processus de validation de commande classique sur kelelek.com jusqu’à l’étape 2 intitulé ma livraison. Avec So colissimo point retrait vous avez la possibilité de choisir parmi de nombreux commerçants proches de votre domicile, lieu de travail ou même lieu de vacances pour réceptionner votre matériel électrique.

Le choix de votre commerçant peut se faire selon différents critères: géographiques, horaires, accessibilités afin de vous offrir une satisfaction complète concernant la réception de votre colis en 48 heures ouvrables si votre disjoncteur mfn , interrupteur différentiel ou votre thermostat ek520 Hager est en stock dans nos entrepôts.

N’hésitez pas à rechercher votre commerçant agréé So colissimo en cliquant ici .

image00

Pourquoi cette solution ?

Ce choix de livraison mis en place par La Poste s’appuie sur un réseau conséquent de commerçants de proximité aux horaires élargis et habitués à offrir de multiples services aux particuliers.

Cette société gère plus de 270 millions de colis à l’année c’est pour cela que nous leur accordons notre confiance pour la distribution de notre matériel en stock vers notre client final.

Cette solution de transport s’engage à livrer votre commande en 48 heures ouvrées dès le départ de votre colis et permet à Kelelek.com d’offrir des frais de port beaucoup moins important que pour une livraison à domicile.

En conclusion, la mise en place de ce choix de livraison permet d’offrir une facilité de réception des colis. Nos clients qui ne sont pas souvent présents à leur domicile, sur des heures de livraisons de La Poste, peuvent récupérer le colis plus facilement. De plus, ils verront leurs coûts de frais de port réduits tant que le franco n’est pas atteint.